Coming Home
Venez vous inscrire, nous ne mordons pas ! Enfin, pas très fort en tout cas... Ici, vous trouverez des tonnes et des tonnes de fan fictions et d'écrits en tout genre, alors venez faire un petit tour ! ♥️


Bienvenue sur Coming Home, votre forum d'écriture et de lecture en tous genres !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [TS] Psycho... (2/2)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: [TS] Psycho... (2/2)   Sam 15 Fév - 16:27

Auteur : Lady
Rating : G
Genre : Comédie, Romance
Couple : Léo (VIXX) - Eun Mi (OC)
Résumé : Un étrange nouvel élève fait son apparition au lycée.
Disclamer : Léo ne m'appartient pas (dommage) mais les autres personnages oui, ils ont été purement inventés juste pour correspondre à l'idée que j'avais en tête
Notes de l'auteur : A l'origine c'était un OS de 3 500 mots, j'ai trouvé que c'était un peu trop long donc je le poste en deux parties. Il n'était pas sur Léo au départ non plus, alors j'ai changé les noms. D'ailleurs j'ai préféré utiliser comme prénom Léo plutôt que son nom original Taek Woon, c'est plus facile pour savoir c'est qui. Bonne lecture !


Une journée banale pour Eun Mi s’annonçait encore. Elle soupira rien qu’à l’idée de devoir revoir tous les hypocrites de sa classe. Cela ne faisait que deux jours que les cours avaient recommencés, qu’elle en avait déjà marre. La sonnerie annonçant le début des cours la sortit de ses pensées, et lui rappela qu’elle devait rejoindre sa classe. Elle alla s’assoir à sa place habituelle au milieu espérant passé inaperçue. Alors dès que leur prof leur donna un exercice à faire elle se cacha derrière son livre, histoire qu’on ne l’appelle pas.

Un dernier élève arriva quelques minutes plus tard devant la salle. Il inspira une dernière fois avant de frapper à la porte. Eun Mi, beaucoup trop absorbée dans sa technique de camouflage, n’y prêta pas attention.

- Veuillez entrer jeune homme, lui demanda le professeur.

Des murmures se firent entendre dans la salle attisant la curiosité de Eun Mi qui se demanda quel genre de garçon pouvait créer un tel brouhaha parmi ses camarades de classe.

- Accueillez chaleureusement votre nouveau camarade. Il vient d’être transféré dans notre école. Présentez vous s'il vous plait.

Eun Mi se tenta à sortir de sa cachette pour voir qui venait d’arriver. Tout était tellement plat dans cette école qu’un peu de nouveauté ne ferait pas de mal. En espérant que ce nouvel élève ne soit pas un de ses cons monumentaux, il y en avait déjà assez dans ce lycée.

- Bonjour…  Je m’appelle Léo…

Eun Mi se sentit envahie d'un sentiment étrange. Léo donnait une impression mystérieuse et glaciale aux premiers abords. Il était beau à en avoir le souffle coupé dans le sens propre du terme pour en avoir fait elle-même l’expérience. D'ailleurs se rendant compte qu'elle avait cessé de respirer, Eun Mi expira puis inspira lentement. C'était aussi une façon de calmer cette sensation bizarre qui lui faisait voler des papillons dans son ventre. Elle n’avait jamais vu auparavant un garçon dégageant une telle aura. Il portait une veste en cuir noire sur un t-shirt blanc, avec un pantalon moulant ses cuisses longues et musclées. Sa tignasse noire venait presque lui voiler son regard sombre et perçant.

- J’ai entendu dire que vous êtes très doué en football. J’espère que vous pourrez représenter les couleurs de notre école aux compétitions inter-scolaires, demanda le prof.
- Ca serait un plaisir, répondit Léo en penchant respectueusement la tête.
- Bien ! Allez vous assoir, on va continuer le cours.

A cet instant, Eun Mi s’accrocha au regard de Léo qui la fixait intensément ou du moins c'était l'impression qu'elle eut. Son cœur en rata presque un battement devant ce garçon grand et imposant. Elle ne comprit que lorsqu’il arriva devant elle que s’il la regardait ainsi ce n'était pas pour ses beaux yeux mais plutôt parce que la seule place de libre dans la classe était à côté d’elle. Ca n'allait pas du tout non... Elle devenait complètement stupide et le pire c'est qu'elle faillit fondre sur place quand il lui adressa un timide bonjour avant de s’installer.

Le cours reprit mais Eun Mi n’arrivait absolument pas à suivre, et d’ailleurs elle n’était même pas intéressée. Elle jetait souvent de furtifs regards à Léo qui lui était concentré. Au moins il avait l’air sérieux quand il travaillait, c’était bon signe. De plus, il avait l’air sportif et pratiquait le football, en gros Léo avait l'air parfait selon ses critères de sélection du mâle. Ce fut lorsque son imagination se mit à divaguer complètement au point de se voir l'embrasser devant toute la classe qu'elle se rendit compte qu'elle venait de craquer pour un parfait inconnu. Enfin elle avait encore toute sa tête pour ne pas faire ce genre de chose insensée. En plus de se prendre un gros vent Eun Mi l’aurait fait définitivement fuir et aurait été taxé de dangereuse perverse dans toute l'école. Elle tenait encore beaucoup à son statut de jeune fille invisible. Néanmoins elle ne pouvait détacher ses yeux de lui, il l’attirait inlassablement et qu’est ce qu’il pouvait être encore plus beau de près. Aussi elle fut surprise de voir son visage changer d’expression. Il sembla soudainement contrarié et se rendit compte qu'il avait un léger problème avec son stylo qui refusait de fonctionner. Sans réfléchir, Eun Mi passa à l'attaque ! Elle se mit frénétiquement à chercher dans sa trousse son plus beau stylo pour lui remettre.

- Tiens, lui dit-elle en lui tendant le fameux objet.

Ne comprenant pas la raison au départ, le regard du garçon s’illumina finalement et il murmura un faible merci à son égard. Il se concentra de nouveau sur le cours et finit de recopier ce qui lui avait posé problème.


La journée passa plus vite qu’à l’ordinaire et déjà la sonnerie annonçant la fin des cours résonna dans l’établissement. La plupart des élèves se levèrent vite pour rentrer chez eux. De même Léo fit ses affaires et partit silencieusement de la salle. De toute la journée, Eun Mi n’eut pas eu le courage de lui adresser la parole pour l’aborder et ce même pendant la récré alors qu’il était seul. Alors que tous les autres élèves avaient déjà déserté la classe, Eun Mi était rester seule assiseà sa place à réfléchir quand une de ses amies vint la rejoindre.

- La terre appelle Eun Mi ! Qu’est ce que tu fais ? On s’en va !
- Oh Na Young… Excuse moi...

Elle rangea ses livres pendant que son amie déversait un flot impressionnant de paroles. On aurait dit que sa bouche était incapable de s'arrêter dès qu'elle s'ouvrait.

- J’espère que t’as pas oublié que t’allais m’accompagner au nouveau centre commercial aujourd’hui ! Ca fait des jours que j’attends son ouverture ! J’ai trop hâte de voir ce fameux cafe latte ! Il parait qu’il serve des cappucinos au chocolat mortels ! Eun Mi accélère on perd du temps ! Au fait tu as vu le nouveau aujourd’hui ? Ce je-sais-pas-quoi déjà.
- Léo, répondit Eun Mi exaspérée.
- Ouais Léo machin. Il est trop flippant ! Je suis sure que c’est le fils d’un yakuza !
- Na Young, les yakuza sont des japonais, lui répondit-elle en soupirant.
- Mais on s’en fout, c’est la même chose. T'as vu comment il était fringué ? En plus il parle pas aux gens, il ne sourit jamais, il est trop bizarre ce mec. Je suis sure qu’il a déjà tué quelqu’un, ça se voit dans ses yeux.
- Nayoung… Tu pourrais te taire et qu’on y aille enfin ?

Eun Mi se demandait pourquoi elle avait la malchance de devoir fréquenter une fille pareille. Mais elle n’avait pas tellement le choix Na Young était la seule personne qu'elle connaissait dans cette école car étant sa voisine. C'était la seule raison pour laquelle elle la supportait encore, sa mère n'aurait pas apprécié qu'elle l’envoie royalement aller voir ailleurs. Elle sortit de classe avec la jeune fille qui parlait toujours autant, racontant toute sa vie depuis son nouveau vernis trop classe qui avait couté super cher à son nouveau chien de salon qui était trop le meilleur.

En passant le portail de son lycée, Eun Mi vit Léo qui attendait seul de l’autre côté de la rue. Elle eut envie d’aller l’aborder cette fois ci, c'était l'occasion idéale. Mais Na Young la tira vite trouvant que la façon dont se comporter le garçon était suspecte. Elle eut l’impression de l’avoir vu sourire quand il l’avait aperçue mais elle se dit que c’était une déformation de son incroyable imagination.

Pendant toute la soirée, Na Young la trimballa de droite à gauche et dans tous les sens possibles voulant voir quelque chose par ci, puis essayer autre chose par là. Heureusement qu’Eun Mi n’avait pas eu à payer son repas quand elles avaient été au restaurant, après le marathon de Na Young lui avait fait faire.

- Oh mon Dieu !

Na Young se raidit aussitôt et devint aussi pâle que la mort.

- Qu’est ce qu’il fait là ?
- Quoi ? Qui ça ?
- NON ! Ne te retourne pas… Regarde sur le reflet sur la vitre.

Eun Mi chercha de qui elle voulait parler et en se concentrant vit sur la vitrine du magasin le profil de Léo qui semblait attendre quelque chose.

- Je te jure que ce gars me fait flipper ! Viens vite !

Eun Mi se retrouva tirée de force essayant de suivre désespérément le rythme de Na Young qui avait accéléré le pas jusqu’à ce qu'elles arrivent à l’étage au dessus. Na Young, contente d’avoir semé Léo, se concentra alors sur une boutique de chaussures qu’elle avait vue en passant. Elle refit tout l’historique hollywoodien d’une paire de sandales alors que l’esprit de Eun Mi recommençait déjà à errer sur d’autres contrées très éloignées de tous les besoins superficiels de Na Young. Elle n’entendait plus son discours interminable et elle observait un peu dans le vide son image sur le verre du magasin. Quelque chose retint son attention soudainement. Elle se rendit compte que Léo était encore une fois derrière elles, à environ 10 mètres. Cette fois ci, Eun Mi se retourna et le vit qui faisait des allers retour sans but précis. Elle attendit jusqu’à ce qu’il se retourne vers elle mais il détourna rapidement le regard et disparut dans un couloir du centre commercial. Na Young qui ne s’était rendu compte de rien tira Eun Mi devant un nouveau magasin. Eun Mi commença alors à se demander si Na Young n’avait pas raison. Léo se comportait bizarrement, on aurait vraiment dit qu’il les suivait. Elle devait en avoir le cœur net, elle scruta les reflets autour d’elle et vit de nouveau celui de Léo parmi les autres clients. Au grand malheur de Eun Mi, Na Young l’aperçut également. Elle tira le bras de Eun Mi et voulut partir aussitôt.

- On rentre maintenant, ce mec est flippant !
- Non… répondit Eun Mi. J’ai pas fini de visiter et il y a quelques magasins où j’aimerai retourner.

En fait elle voulait être sure que la raison pour laquelle Léo était là. Na Young ne chercha pas longtemps à la convaincre de partir.

- Si tu ne viens pas, moi je m’en vais et tant pis pour toi ! Tu l’auras cherché si tu te fais violer ou tuer, et ne crois pas que j’en aurai un quelconque remord !

Aussitôt, elle tourna les talons et partit aussi vite qu’elle put laissant Eun Mi seule à son sort. Ce n’était pas réellement pour déplaire à Eun Mi, d’ailleurs elle savait que son « amie » était réellement capable de ne ressentir aucun remord de l’avoir laissée là.

Eun Mi, enfin seule, fit semblant de faire le tour de quelques magasins. En réalité, elle épiait Léo pour savoir s’il la suivait toujours. Bizarrement – ou pas – il se trouvait toujours non loin de l’endroit où elle allait. La comédie dura encore longtemps sans qu'Eun Mi ne vit le temps passer. Ce petit jeu de cache-cache l’amusait, et même elle appréciait beaucoup le fait qu’il la suive ainsi. Peut être, s’intéressait-il un peu à elle ? C’était trop beau pour être vrai et pourtant c’était la possibilité la plus plausible. Elle se doutait bien qu’il ne pouvait pas être méchant, ni psychopathe. Alors une idée lui passa par la tête, elle allait essayer de le semer pour voir sa réaction. Tranquillement, elle alla appeler l’ascenseur. S’il ne voulait pas la perdre de vue, il serait bien obligé d’y monter aussi. Quand il arriva à son niveau, l’ascenseur était vide. Cela allait être encore plus intéressant, elle croisa les doigts et monta en espérant très fort qu’il viendrait aussi. Léo hésita un moment puis courut pour y monter aussi avant que les portes ne se referment. Eun Mi esquissa un sourire, elle avait presque eu envie de sauter au plafond en le voyant arriver mais elle devait faire comme si elle n’avait rien remarqué. Elle s’éclaircit la voix et demanda le plus naturellement possible :

- Quel étage ?


Dernière édition par Lady le Dim 16 Fév - 21:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Shinnie
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Sam 15 Fév - 17:00

MDR
Mais j'adore trop. C'est trop bien écrit et tout.
Par contre la Na Young la, je l'aurais envoyé baladé très rapidement. J'avais envie de lui mettre mon poing dans la figure lool. Déjà que j'aime pas ce prénom ><
Le comportement de Léo est assez comique, je me demande pourquoi il la suit comme ça. Lui aussi aurait eu le coup de foudre ?
N'empêche que c'est vraii qu'il a un comportement et qu'il peut avoir une tête tout bizarre ce cher Léo
En tout cas, je vais attendre la suite. T'as intérêt à la mettre très rapidement =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Sam 15 Fév - 17:02

Lol la raison pour laquelle il la suit est tellement bête xD enfin tu verras, je posterais la suite demain ou ce soir je sais pas (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Dim 16 Fév - 16:40

Moi j'dis qu'il la suit parce qu'elle sent bon et qu'il sait plus où il vit /charlotte aux fraises/

Anywaaaayyyyyy ci mimiiiiiii *.* J'aime beaucoup comment c'est frais et c'est bien écrit so j'adhère ♥
Moi aussi j'aurai claqué Na Yung, btw, je supporte pas ce genre de filles >_< Pis euh j'suis nulle pour les commentaires, tue-moi x_x

Et j'veux la suite. Now è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Dim 16 Fév - 21:20

Riri : LOL tu m'as tué xD Merci pour ton commentaire ça me fait zizir T.T Si vous voulez la suite la voilà. Je vais vous faire vomir des arc-en-ciel, cruficiez moi x_x je me déteste tellement d'avoir écrit ça OMG
J'ai pas trop relu pour voir si il y avait des fautes o.o JE PEUX PAS RELIRE c'est horrible ! /PAN/



Léo fut surpris, quand il avait décidé de la suivre dans l’ascenseur il n’avait pas pensé à ce léger détail. Comment allait-il faire pour paraitre naturel s’il voulait descendre au même étage qu’elle ? Alors qu’Eun Mi attendait sa réponse - qui mettait du temps à venir - il répondit avec une voix à peine audible :

- Troisième…
- Ca tombe bien, je vais au même étage.

Léo fut soulagé de ne pas avoir besoin de trouver d’excuse bidon. Il était nerveux à l’idée de lui adresser la parole, mais tôt ou tard il allait devoir avouer pourquoi il la suivait ainsi. Cependant il était beaucoup trop timide pour oser l’aborder.

- Tu t’appelles Léo, c’est ça ? lui demanda t-elle, faisant mine de l’avoir pas trop remarqué en cours.
- Hum…, répondit-il faiblement.
- On est dans la même classe.
- Hum…

Eun Mi eut envie de se gifler, elle ne pouvait faire plus de remarque plus stupide que ça. C’était parfait pour avoir l’air bien conne devant lui.

CLANK

L’ascenseur s’arrêta brutalement en même temps que les lumières s’éteignirent.

- Qu’est ce que… fit Eun Mi sans terminer sa phrase.

Elle se jeta aussitôt sur les boutons en appuyant dessus frénétiquement mais plus rien ne fonctionnait. Commençant à paniquer, elle fit des allers retour dans l’endroit exigu en marmonnant des paroles inaudibles. Léo, ne sachant que faire pour la calmer, attrapa son poignet pour l’arrêter.

- Ne sois pas inquiète… On va vite sortir d’ici… Enfin je crois… dit-il en entrecoupant chaque phrase d’un silence.

Léo rougit lui-même de son audace, n’étant pas habitué à parler autant avec les autres, alors qu’elle le fixait intensément avec des yeux complètement écarquillés. Ne sachant pas quoi faire d’autre, Léo la lâcha doucement au vu de sa réaction. Ce qu’il ne savait pas c’était qu’Eun Mi était un peu claustrophobe et qu’à ce moment précis elle était en pleine crise de panique. Comme si la vague de terreur qui la parcourait n’était pas suffisante, Léo venait de réveiller d’autres émotions en elle qui devenaient à peine gérable pour son petit cœur juste avec ce simple contact. Il fut donc très surpris lorsque Eun Mi posa ses deux mains sur son torse et le plaqua brutalement contre le fond de l’ascenseur.

- C’est une blague ? C’est ça ? Je suis complètement paniquée parce qu’on va surement mourir dans cet ascenseur, et tu me dis que tu crois seulement qu’on va sortir d’ici ? dit elle presque hystérique. D’ailleurs t’es qui toi ! D’où tu viens, je ne te connais même pas ! D’où tu te permet d’être beau comme ça ! D’ailleurs pourquoi tu me suis ! Fais pas semblant je sais que tu me suis ! Oh mon Dieu on va mourir ! Je vais mourir ! Vierge en plus et sans avoir jamais connu l’amour ni même eu de petit ami. C’est trop bête je ne veux pas mourir comme ça ! AU SECOURS !

La jeune fille ne se rendait même plus compte de ce qui sortait de sa bouche. En apercevant un léger sourire sur ses lèvres pour la première fois depuis qu’elle l’avait vu, Eun Mi finit par se rendre compte qu’elle agissait de façon très étrange.

- J’ai l’air d’une folle c’est ça.
- …

Elle se recula, honteuse et rouge comme une pivoine. De plus elle l’avait touché et avait senti ses pectoraux, elle ne pouvait pas être plus perturbée par lui actuellement. Elle n’aimait pas se sentir autant troublée par un homme. L’adrénaline lui faisait dire n’importe quoi. Eun Mi se laissa glisser lentement pour se retrouva assise par terre. Il vint s’installer à côté d’elle et parla sans oser tourner son visage vers elle.

- Tu avais remarqué donc ?
- Quoi ça ?
- Que je te suivais…
- Oui…

Inconsciemment, Eun Mi glissa sa main dans la sienne. Le contact chaud de sa paume sur la sienne, la rassurait un peu. Mais l’atmosphère devint soudainement lourde pour Léo qui n’avait pas l’habitude de ce genre de contact. Il souffla avant d’avouer :

- Désolé, je ne voulais pas te faire peur… Je sais que les gens disent de moi mais ce n’est pas vrai… C’est juste que… Je suis timide… termina t-il en baissant la tête.
- Tu ne me fais pas peur à moi, répondit Eun Mi. Je trouve que tu ressembles à un gentil chat.

Il se retourna surpris par la remarque, c’était la première fois que quelqu’un lui disait cela. Malgré l’obscurité il put apercevoir qu’elle souriait et semblait s’être apaisée. Il se souvint alors de la raison pour laquelle il l’avait suivi. Sans lâcher sa main, il fouilla son sac et sortit le stylo qu’elle lui avait prêté en classe. Silencieusement il lui tendit pendant qu’Eun Mi commençait peu à peu à tout comprendre. Eclatant de rire, elle lui répondit les larmes aux yeux :

- C’est pour ça que tu m’as suivi ? Tu osais pas me le rendre ?

Il hocha la tête en rougissant de plus en plus alors qu’elle était prise à nouveau d’un fou rire.

- Tu peux le garder tu sais. Ce n’était pas la peine.

Il sembla confus et libéra la main d’Eun Mi. Il murmura un merci et enfouit le stylo dans son sac. Il devint aussitôt muet et le silence devint de nouveau pesant dans l’ascenseur rappelant à Eun Mi qu’elle n’aimait pas du tout être enfermée ainsi. Léo prit son courage à deux mains et finit par parler :

- C’est vrai… que… tu me trouves beau… ? osa t-il enfin timidement.

Eun Mi ne put lui répondre, elle se rappela toutes les bêtises ce qu’elle avait dit plus tôt et sentit une boule se former dans son estomac.

- Je me sens bien avec toi… Tu es différente des autres… ajouta t-il plus bas.

Elle le regarda dans la pénombre, le regard profondément noir du garçon semblait perdu.

- J’aimerai bien être ton ami.

Ces derniers mots avaient été très lourds pour Léo qui peinait à parler naturellement. Avec Eun Mi c’était un peu différent, il se sentait un peu plus à l’aise, sa présence était agréable. Même s’il n’était pas devenu une véritable pipelette, il avait essayé de parler et de dire ce qu’il pensait. Eun Mi ne savait encore rien à son sujet et serait surement déçue si elle le connaissait mieux. Il ne se rendait pas compte que de son côté Eun Mi croyait rêver. Son cœur s’affolait pendant qu’elle observait les prunelles du beau brun. Impulsivement elle se pencha vers lui et posa ses lèvres sur les siennes. Peu importait les conséquences et comment Léo la verrait après ça, la tentation avait été trop forte. Elle pensa de toute façon qu’elle avait bien fait car elles étaient tellement douces et chaudes encore mieux que ce qu’elle avait imaginé. Contre toute attente Eun Mi le sentit répondre doucement aux pressions qu’elle appliquait sur ses lèvres. Un brasier s’enflamma dans sa poitrine au point qu’elle fut prise de vertiges. Tout bourdonnait intensément dans ses oreilles et elle se sentit défaillir. Léo le sentit et la tint fermement contre lui. Il la tourna de manière à ce qu’elle se soit retrouvée sur ses cuisses, emprisonnée dans ses bras. Elle s’accrocha à son cou avec toutes les forces qui lui restait pendant qu’il intensifiait son baiser en voulant toujours plus ses lèvres. Le goût de sa langue sucrée qui cherchait à pénétrer dans sa bouche lui fit définitivement perdre la tête. Eun Mi arrivait à peine à respirer, c’était elle qui avait commencé et pourtant c’était lui qui avait continué. D’ailleurs lui-même ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait. C’était bien la première fois qu’il embrassait une fille mais il ne pouvait pas s’arrêter. Eun Mi l’avait attiré dès qu’il l’avait vue et il en était tombé amoureux au moment où elle lui avait rendue service. Personne avant elle ne l’avait fait pour lui. Pendant tout le cours il n’avait osé se retourner vers elle tellement que son cœur battait follement. Il avait peur qu’elle le trouve antipathique et qu’elle ne cherche pas à s’intéresser à lui. Mais le voilà qu’il l’embrassait, lui le timide petit Léo, il n’y croyait pas lui-même. Eun Mi s’écarta en premier pour pouvoir reprendre son souffle et l’admira dans le silence et l’obscurité de cet ascenseur. Des larmes coulaient sur se joues sans qu’elle ne comprenne pourquoi.

La lumière revint les surprenant tous les deux. L’ascenseur continua à descendre et s’ouvrit au troisième étage. Des passants étonnés de les voir dans la position où ils étaient s’arrêtèrent. Gênés, ils se relevèrent vite, prirent leurs sacs et sortirent vite de leur inoubliable prison. Aux haut-parleurs, on pouvait entendre une annonce d’excuse pour la soudaine panne d’électricité dans le centre commercial. Eun Mi se rendit compte alors qu’il était très tard, elle allait avoir des problèmes avec ses parents si elle ne rentrait pas vite. Léo qui ne savait que dire tellement il était embarrassé resta penaud les bras ballants paralysé en face d’elle.

- Je dois y aller, dit Eun Mi la voix cassée. On se reverra à l’école demain, n’est ce pas ?

Il acquiesça silencieusement toujours trop troublé pour pouvoir parler.

- Je m’appelle Eun Mi.
- Eun Mi… répondit-il pensif.

Elle tritura ses mains, n’osant pas le regarder dans les yeux.

- Bon eh bien… A demain !

A ces mots, elle déposa un rapide baiser sur sa joue et partit en courant sans se retourner. Il posa sa main à cet endroit et sourit.

- J’attendrai…

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Lun 17 Fév - 20:48

...Le pire c'était qu'en lisant le premier chapitre je m'étais demandée si t'avais oublié de dire qu'il avait rendu le stylo ou si c'était fait exprès que c'était pas précisé...xD

Anyway, c'est choooouuuuuu~ ♥ C'est frais et tout doux et mdr mais pourquoi je me doutais que y'aurait des gens ? xD J'sais pas quoi dire d'autre, sorry...

J'ai beaucoup aimé, sinon, of course ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Shinnie
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Mer 19 Fév - 19:57

Oh me je kiff
Je savais bien que c'était pour le stylo. Oui, je sais, je suis trop doué parfois. Mais Léo c'est un grand timide, tout le monde le sait maintenant =P
Et puis la scène du baiser. Autant dire qu'ils n'y vont pas de mains morte les petits ><
J'ai vraiment beaucoup aimé ton texte. Continue d'écrire comme ça. =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   Jeu 20 Fév - 0:17

OH pitié ne me rappelle pas la scène du baiser xD J'avais du mal à la relire, et je savais pas comment la réécrire pour que ça corresponde finalement je l'ai pas changé x_x A l'origine quand j'avais écrit ça j'avais promis de pas faire un truc hyper chaste donc voilà *s'en va loiiiiiiiiin et se cache dans un trou*

Et merci :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TS] Psycho... (2/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TS] Psycho... (2/2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA] M.P.D-PSYCHO
» Pink Psycho - In the end
» MPD Psycho - Eiji Otsuka - Sho-U Tajima
» Psycho Busters [NAO Akinari et AOKI Yuya]
» Seinen: MPD Psycho [Tajima, Sho-u & Otsuka, Eiji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coming Home :: DAZZLING CREATION :: Asiatiques :: Coréens :: Hétéro-
Sauter vers: