Coming Home
Venez vous inscrire, nous ne mordons pas ! Enfin, pas très fort en tout cas... Ici, vous trouverez des tonnes et des tonnes de fan fictions et d'écrits en tout genre, alors venez faire un petit tour ! ♥️


Bienvenue sur Coming Home, votre forum d'écriture et de lecture en tous genres !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Fiction] My Haven (10/10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: [Fiction] My Haven (10/10)   Jeu 6 Mar - 21:31


Auteur : MOUAH ! (yep, j'suis d'bonne humeur ce soir, sorry xD )
Rating : G
Genre : Angst (?), romance, FANTASYYYYYY *dead*
Couple : SURPRISE 8D Mais c'est les membres des B.A.P. =3
Résumé :
Disclamer : So. Alors sachez qu'en vrai là, le Dae Hyun m'appartient presque entièrement. Presque parce que si je le renomme Choi Joon Hee il est entièrement à moi lol Parce qu'en fait Choi Joon Hee est un de mes persos de RP so voilà, vous allez vite connaître un de mes persos de RP comme il serait s'il était en couple owo L'histoire m'appartient et les persos aussi, si je change les noms, huhu ♥
Notes de l'auteur : J'ai pas trouvé d'images ;o; Je vais continuer de chercher et si j'en trouve j'éditerai mais actuellement j'ai rien T T Bon eh bien j'espère que vous aimerez cette fic' et bonne lecture =3 (me tuez pas trop devant le drame, pitié xD )


I - You're not a monster

Il referma la porte le plus doucement possible et laissa ses chaussures près de la porte, son manteau rejoignant les autres au porte-manteau. Sans un bruit, il quitta l'entrée pour se diriger vers l’escalier menant à l'étage, au milieu du couloir partageant le rez-de-chaussée en deux. Cependant, le salon-salle à manger à gauche était doucement éclairé. Mordant sa lèvre inférieure, il s'approcha de la porte, priant pour ne pas-
- Où étais-tu ?
Il gémit presque en abandonnant tout effort pour être silencieux. Le canapé grinça légèrement et il aperçu vite un jeune homme s'approcher, une couverture autour de lui. Son cœur ne se serrait même plus devant l'image épuisée de l'homme qu'il devrait protéger et aimer plus que tout au monde.
- Nulle part. Je suis fatigué, je vais me coucher.
Il tourna le dos à la silhouette épuisée aussi bien mentalement que physiquement en avançant vers l'étage, rejoignant leur chambre. Il enleva ses vêtements et enfila un pantalon lâche pour couvrir son caleçon avant de se glisser sous les couvertures, ses yeux se fermant malgré les bruits de pas qui résonnaient dans l'escalier. La porte de la chambre s'ouvrit puis se ferma et il sentit plus qu'il ne l'entendit le jeune homme s'arrêter près du lit.
- Parle-moi, Dae Hyun, s'il te plaît...
- Je suis fatigué, Young Jae, couche-toi et laisse-moi en paix.
- Non, il faut qu'on parle.
Il n'en avait pas envie, voulait juste se coucher et oublier ce qu'il avait fait, tout oublier. Il priait presque pour ne plus jamais se réveiller. Mais Dae Hyun savait que rien de ce qu'il espérait n'arriverait. Et il aurait beau essayer d'utiliser sa volonté et sa force sur l'autre, il n'arriverait pas à le faire taire puisqu'il était immunisé contre tout. Sauf ses sentiments.
Têtu, le plus jeune tira les couvertures, découvrant le corps de celui qui le faisait tant souffrir.
- Parlons. Ou je te promets que je force Jong Up à lire tes pensées.
Les paroles firent immédiatement se retourner le plus âgé, furieux. Il quitta le lit et fixa Young Jae, bouillonnant de colère et d'horreur envers lui-même.
- Tu veux qu'on parle, eh bien parlons ! Tu me demandes où j'étais ? Eh bien sache que je suis allé chopper la première personne qui me passait sous la main pour me défouler, parce que lui, au moins, il ne me pose pas de questions, se fout de ce que je fais ou suis tant que je lui apporte du plaisir !
Il se tut et ne put empêcher son cœur de se serrer devant les yeux pleins de larmes et le visage pâle du plus jeune. Parfois, comme ce soir, mentir était plus simple que dire la vérité. De longues secondes passèrent avant qu'il ne prenne son sweat-shirt qui traînait près du lit et se dirige vers la porte.
- Où vas-tu ?
La voix était à peine plus forte qu'un murmure si bien que Dae Hyun se demanda s'il avait bien entendu.
- Dormir sur le canapé. Lui, au moins, me fout la paix.
Il sortit en claquant la porte et vit du coin de l’œil la lumière sous la porte de la chambre du plus jeune d'entre eux. Il entendait ses sanglots mais préféra les ignorer, descendant pour effectivement dormir sur le canapé. Il savait qu'il se réveillerait avec un dos douloureux et des membres endoloris le lendemain mais s'en fichait. Au moins, il n'avait pas à entendre les sanglots de Young Jae.
***
Un corps était pressé contre le sien lorsqu'il ouvrit les yeux et pendant quelques secondes il crut que c'était Young Jae et le serra plus fort contre lui, son cœur battant joyeusement. Mais la nuit précédente lui revint et il ouvrit les yeux, voyant les cheveux blancs de Jun Hong. Son cœur se serra  et les grands yeux s'ouvrirent pour l'observer.
- Ne pleure pas, hyung.
- Va-t-en.
Il ignora le cadet et se leva pour se diriger dans la cuisine. Ses trois autres amis étaient déjà là et mangeaient en silence. Il croisa leur regard et ils comprirent qu'ils avaient tout intérêt à ne rien dire. Il n'hésiterait pas une seule seconde à utiliser son pouvoir sur eux.
- Il y a des pancakes dans le four.
Hochant la tête en remerciement à Him Chan, il alla se servir, tentant d'ignorer leurs regards insistants alors qu'il se préparait son petit-déjeuner. Jun Hong les rejoignit vite et alla s'asseoir près de l'aîné du groupe, Yong Guk, pour manger lui aussi. Les conversations commencèrent et Dae Hyun s'enferma dans son monde bien qu'il savait que le deuxième plus jeune de la pièce pouvait l'entendre penser. Les escaliers grincèrent et tous se figèrent. Dae Hyun n'osa pas se retourner alors qu'il entendait des pas traverser le couloir. La porte d'entrée s'ouvrit puis se referma et les regards tombèrent à nouveau sur lui. Sans un mot, le visé rangea ses affaires et monta dans son ancienne chambre, vide depuis qu'il avait déménagé dans celle de Young Jae. Yong Guk ne tarda pas à le suivre, entrant sans même demander l'avis au plus jeune.
- On t'a pas appris à toquer aux portes ?
L'aîné croisa les bras sur son torse.
- Tu m'expliques ?
- Tu sais ce qui se passe et pourquoi. Rien ne pourra changer le passé.
- Tu n'es pas un monstre, Dae Hyun.
Les mots entrèrent droit dans son cœur et il tomba sur le lit au milieu de la pièce, les larmes montant à ses yeux. Soupirant, Yong Guk alla s'asseoir près de lui et le serra contre son cœur, cachant le visage du plus jeune pour lui permettre de pleurer sans être vu.
- Il faut que tu lui expliques, il ne comprendra pas, sinon. Il ne comprend pas, ne sait pas alors tu dois le lui dire. Nous savons très bien que tu vas le perdre, sinon, et que ça pourrait bien être la pire chose au monde pour toi, ça.
Le blond ne dit rien, se contentant de pleurer en silence contre le cœur de son aîné.


Dernière édition par Riri le Dim 6 Juil - 14:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Jeu 6 Mar - 22:11

My haven ? Je suis pas très sure quant à l'origine du titre mais OSEF XD

Pourquoi tant de suspens pour ce couple ? Tu oserais ne pas faire du DaeJae toi vile créature ? è_é
Sinon j'ai adoré ce premier chapitre, c'était très fluide et agréable à lire. Limite j'ai eu envie de baffer Dae Hyun xD parce que un coup il veut que Youngjae se casse, et quand il se réveille il rêve de l'avoir à ses côtés. Attends monsieur on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre, la crémière et la vache d'où vient le lait hein ! You have to choose oh boy ! Sinon je suis très curieuse de savoir pourquoi Yongguk lui a dit qu'il n'est pas un monstre, qu'a t-il bien pu encore faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Ven 7 Mar - 16:45

So en fait à la base je t'ai imité, j'ai mit "My Heaven" en titre parce que j'écoutais cette chanson des Big Bang xD Mais après je me suis rappelée que "haven" était le refuge, le havre, en anglais et j'ai succombé. Parce que ça colle trop bien à l'histoire, je trouve. Enfin tu comprendras xD
Pour le couple...Le suspense servait à rien xD J'avais oublié que me connaissant c'était évident huhu ♥
Pourquoi "encore" ?! xD Mais n'empêche pense que Dae Hyun est Joon Hee car en fait c'est ça. Mais du coup tu risques de vite piger pourquoi il se passe ce qu'il se passe parce que Joonie fera sans doute ça un jour...
Anyway, la suite ♥ 1070 mots contre 1015 avant *dead* Et j'suis contente que t'aies aimé =3 Et merci d'avoir commenté *bows*


II - Be patient

Young Jae était assis sur le banc du parc près du fleuve, tentant de comprendre. Tout allait bien jusqu'à il y a deux mois. Dae Hyun et lui s'aimaient -ils s'aimaient encore, n'est-ce pas?- et étaient heureux. Même si faire accepter son pouvoir à l'aîné avait été compliqué, ils avaient réussi. Ensemble. Ils vivaient vraiment heureux, tous les deux. Même lorsque les quatre autres les taquinaient parce qu'ils étaient trop bruyants la nuit, ils étaient heureux. Puis, un jour, Dae Hyun avait disparu pendant exactement trente heures et vingt-quatre minutes. Où ? Young Jae ne savait pas. Mais il était revenu changé. Il était revenu pâle et secoué et n'avait parlé à personne mais Jong Up avait su et avait aussi pâli. Il savait tout et Young Jae l'enviait tellement pour ça. Lui n'avait pas de pouvoir utile, ne pouvait qu'empêcher tout pouvoir d'avoir effet sur lui. Dae Hyun était aussitôt allé se coucher et Young Jae l'avait suivi. Il l'avait bombardé de question, mort d'inquiétude mais n'avait rien reçu à part des cris lui ordonnant de se taire et de foutre la paix à la seule personne qui comptait réellement pour lui. A partir de là, son cœur n'avait fait qu'être blessé et brisé, chaque jour. L'aîné disparaissait chaque soir pour revenir aux alentours de deux heures du matin. Il ne savait pas, jusque-là, où il allait. Une part du brun lui disait de ne pas croire aux paroles du blond mais même s'il essayait de ne pas y croire, il n'arrivait pas à oublier les yeux remplis de colère de ce dernier.
Fourrant son visage entre ses genoux, Young Jae se força à respirer pour ne pas pleurer. Pleurer en plein milieu d'un parc, sur un banc, n'était pas forcément une très bonne idée. Il n'avait pas envie que les gens viennent le voir et lui posent des questions. Le mensonge et lui faisaient des millions et il ne voulait pas leur dire la vérité. N'importe qui appellerait un hôpital psychiatrique si jamais il tombait sur un jeune homme qui racontait qu'il avait un ADN trafiqué et anormal qui lui donnait un pouvoir surnaturel. Y penser fit presque rire amèrement le brun. Il aimerait tellement retourner dans le passé pour ne pas se laisser avoir, ne pas rentrer chez lui et trouver ces hommes. Mais cela voudrait aussi dire qu'il n'aurait jamais connu Dae Hyun.
- Qu'est-ce qui est pire ? Murmura-t-il..
***
- Hyung.
Young Jae ne se força même pas à sourire à Jong Up. Il savait très bien que même s'il ne pouvait pas lire ses pensées il le connaissait trop bien pour savoir que ce serait faux. Et, de toute façon, il n'avait aucune raison de sourire.
- Je veux aller me coucher, ça peut pas attendre ?
- Non, hyung.
Le plus jeune tapa doucement sur le canapé à côté de lui et son aîné s'approcha en soupirant. La couverture qui recouvrait le meuble était froissée, seule trace de la nuit que Dae Hyun avait passé ici. Il aurait pu dormir dans sa chambre, ça aurait été plus confortable...
Dès qu'il fut assis, il baissa la tête pour ne pas avoir à croiser le regard plein de tristesse et de pitié de son cadet.
- Si tu veux parler, parle maintenant. Sinon je monte.
- Vous devriez parler.
- On a parlé.
- Pas de la bonne façon. Il mentait, tu sais, hyung ?
La vie privée était une notion inconnue lorsqu'on vivait avec Jong Up. Il savait toujours tout, son esprit bourdonnant des pensées des autres. Young Jae ne savait pas comment il faisait pour ne pas devenir fou.
- Tu sais que ça ne fait qu'empirer les choses ?
Le cadet soupira et prit une main du brun, entrelaçant leurs doigts. Le cœur de l'aîné se serra alors qu'il se rappelait du doux contact de la main de Dae Hyun contre la sienne, de l'habitude qu'il avait de toujours caresser son pouce lorsqu'ils se tenaient la main. Les larmes lui montèrent à nouveau aux yeux.
- Tu sais qu'il s'est passé quelque chose durant son absence et que c'est à cause de ça qu'il a changé.
Young Jae tourna un regard suppliant vers le cadet.
- Dis-moi ce qu'il s'est passé, je t'en supplie. Je sais que c'est le seul moyen d'arranger les choses aussi il faut que tu me dises, il refuse de me le dire, lui.
- Ce n'est pas à moi de te le dire, hyung. Ce n'est pas parce que je viole votre vie privée que je suis obligé de l'étaler à n'importe qui.
Le brun sentit la colère monté en lui et détacha leurs mains en se levant.
- Parce que j'ai l'air d'être n'importe qui ? Qui a toujours été là pour lui ? Qui a été là quand il a tenté de se suicider après tous les avoir tués ? Qui a été celui qui a recollé les morceaux et grâce à qui il vit encore aujourd'hui ?! Moi !
- Je sais tout ça. Nous le savons tous.
- Alors pourquoi est-ce que vous vous savez et pas moi, hein ?! Pourquoi est-ce qu'il refuse de me parler à moi ?!
Les larmes coulaient sur son visage alors qu'il criait et déversait sa colère contre Jong Up. Le cadet ne bougea pas d'un millimètre et le fixait calmement en silence, attendant que Young Jae se calme. Lorsque ce fut le cas, il reprit la parole :
- Il te parlera, lorsqu'il sera prêt, hyung. Le forcer à en parler ne servirait à rien, ne ferait que le blesser encore plus. Et ce n'est pas à moi de te dire ce qu'il s'est passé. Ce n'est pas mon rôle alors sois patient. Il te parlera, j'en suis sûr.
Young Jae avait tellement envie de gifler Jong Up et de lui hurler dessus en le frappant jusqu'à ce qu'il lui dise tout mais il savait que ça ne servirait à rien. Jun Hong se mettrait à hurler en pleurant et Yong Guk accourrait et utiliserait son pouvoir sur lui pour le calmer. Frapper Jong Up ne servirait qu'à lui faire perdre tous ses amis.
Sans dire un mot, Young Jae se détourna et monta s'enfermer dans sa chambre. Il avait envie de hurler mais la vue de la photo sur sa table de nuit le fit glisser au sol alors qu'il se remettait à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Sam 8 Mar - 1:56

OMG je te déteste X_X Je trouve tellement rarement des fics qui arrivent à me plaire comme ça (alors que j'évite le angst comme de la peste) JE-TE-HAIS... Heureusement qu'il a du romantique dans les genres sinon j'allais venir te voir et te pendre pour faire souffrir Youngjae comme ça U.U
Sainte cacahuète grillée ! Tu vas finir par le dire ce qu'il a fait Daehyun D8 *prépare son fouet*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Dim 9 Mar - 12:33

Ça me fait plaisiiiiiiiiiir *o* Et nan, encore un peu de patience pour ce qu'a fait Dae Hyun, ce serait pas fun si je le disais maintenant, nah ? (a)
Anyway...je suis désolée, pour Zelo, OK ? Désolééééééeeeeee T T


III - Enough

On toquait à sa porte. Il avait d'abord cru qu'il rêvait mais non, les poings qui toquaient à sa porte étaient bien réels. Grognant, Dae Hyun se leva et alla ouvrir. Il soupira dès qu'il vit Jun Hong devant sa porte, un coussin serré contre son cœur.
- Tu devrais dormir.
- Je peux dormir avec toi, hyung ?
L'aîné soupira à nouveau avant de se pousser pour le laisser entrer. Le jeune homme trottina jusqu'à son lit avant de se glisser sous les couvertures, un sourire content sur les lèvres. Dae Hyun le rejoint vite, la chaleur de ses draps lui manquant et serra immédiatement le plus jeune contre lui, son torse collé au dos du garçon.
- Il s'est endormi il y a une heure mais il ne pleure plus depuis deux. Jong Up-hyung dit qu'il réfléchissait aux excuses qu'il avait à lui faire mais moi je suis sûr qu'il ment. Hyung ment tout le temps. Sauf quand on fait une farce ensemble. Là il ne ment jamais et fait super bien le guet. (Le cadet tourna dans les bras de son hyung pour le regarder.) Toi tu ne pleures plus depuis quatre heures. Mais Jong Up-hyung dit que tu t'es forcé d'arrêter parce que tu ne voulais pas que je sois trop triste. C'est gentil.
Ses lèvres avaient formé un timide sourire et Dae Hyun se força à sourire en remettant à sa place une mèche qui tombait dans les cheveux du cadet.
- Pourquoi es-tu venu ?
- J'étais triste.
- Désolé...
- C'est pas grave. Jong Up-hyung dit que c'est de ta faute, par contre.
- Ah bon ?
- Oui. Il dit que tu n'aurais pas dû mentir et qu'il aurait fallu que tu parles sérieusement avec Young Jae-hyung. Mais je sais que tu n'en as pas encore la force. Tu as encore trop mal, hyung. Tu te rends compte qu'il a osé me dire de m’occuper de mes affaires quand je lui ai dit ça ! Je déteste Jong Up-hyung.
Dae Hyun sourit en serrant contre lui Jun Hong qui cacha son visage dans son torse, frustré.
- J'ai sommeil, dormons.
- Bonne idée. Dors bien, Jun Hong.
- Toi aussi, hyung.
***
Son visage était rempli de cheveux blancs lorsqu'il se réveilla et il recula légèrement pour voir le visage du cadet. Ses joues étaient humides et il sentit la culpabilité l'envahir, le poussant à serrer plus fort le corps fragile du plus jeune. Jun Hong était le plus faible d'entre eux, sa santé mentale ayant été fragilisé durant leur séjour dans le laboratoire qui les avait modifié. Sentir la douleur des autres était sans doute pire que n'importe quoi quand on avait eu la vie du cadet et Dae Hyun se sentait toujours être envahi de colère à l'idée de tout ce que le plus jeune du groupe avait à vivre, chaque jour. Lui et Jong Up ne sortait que rarement, étant trop fragile lorsqu'il y avait beaucoup de gens autour d'eux. Dans un sens, ils se ressemblaient beaucoup. Chacun était en quelque sorte l'esclave de l'homme, toujours amené à violer sa vie privée ou à souffrir avec lui. Jun Hong était presque toujours collé à Jong Up. Les rares fois où il ne l'était pas il restait près de Dae Hyun, toujours désireux d'apaiser son cœur blessé et torturé. Le blond s'en voulait tellement de faire ressentir tout cela à Jun Hong. Il avait déjà tant souffert à cause de lui...C'était d'ailleurs sans doute à cause de lui s'il était aussi fragile.
On toqua à la porte et Dae Hyun tourna la tête pour regarder la porte qui s'entrouvrit sur Him Chan.
- Le petit-déjeuner est prêt.
Le blond hocha la tête et se tourna vers Jun Hong en le sentant bouger légèrement. La porte se referma doucement et le cadet leva des yeux ensommeillés vers lui. Ses lèvres formèrent un doux sourire qui poussa le plus âgé à sourire à son tour.
- Bonjour, hyung.
- Le petit-déjeuner est prêt, allons manger.
Le cadet hocha la tête en s'asseyant et Dae Hyun l'imita avant de sortir de son lit. Il enfila son sweat-shirt puis descendit avec Jun Hong qui frottait toujours ses yeux lorsqu'ils arrivèrent dans la cuisine. Young Jae n'était pas là. Le plus jeune serra la main de Dae Hyun qu'il tenait en lui souriant tristement.
- Il va bien.
- C'est pas beau de mentir, tu sais ?
- Dis ça à Jong Up-hyung, c'est lui le menteur.
- Eh ! C'est pas vrai ! Protesta le concerné.
- Si ! N'est-ce pas, Chan-hyung ?
Dae Hyun laissa son esprit s'évader alors que Yong Guk le servait en riz et lui faisait signe de manger en rejoignant la conversation. Il n'avait pas envie de parler et encore moins de penser mais savait qu'il ne pourrait pas éternellement empêcher Jong Up de l'entendre. Ils étaient comme ça. Ils n'étaient que des monstres créés pour souffrir encore et encore, à jamais.
- Arrête.
Le silence se fit et Dae Hyun leva la tête, surpris.
- Pardon ?
- Tu as tort. Je croyais qu'il te l'avait fait comprendre, pourtant !
Le blond ouvrit ses yeux en grands. Jong Up avait haussé le ton. Il ne haussait jamais le ton.
- Tu n'as pas le droit de penser ça, c'est faux et complètement stupide ! Pense un peu à tout ce qu'il a sacrifié pour toi, pour te faire comprendre ça ! Tu n'as pas le droit de penser ça alors que je ne t'y reprenne plus, est-ce que c'est clair ?
Jun Hong gémit alors que la colère envahissait Dae Hyun.
- Tu n'as pas de leçon à me donner alors ferme-la, est-ce que c'est bien clair ? Tu ne comprends rien, même si tu sais tout. Ce n'est pas parce que tu entends tout que tu as le droit de faire comme si tu comprenais tout et as le droit de nous forcer à penser comme tu le veux ! Si j'ai envie de penser que je suis un monstre alors je le pense. Et tu sais pourquoi ? Parce que j'en suis un ! Dois-je te rappeler comment on s'est enfuis du laboratoire ? Dois-je te rappeler tout ce que j'ai fait jusque-là ? Est-ce que je dois te rappeler ce que j'ai fait il y a deux mois ou te montrer te suffi-
- Suffit !
Yong Guk avait crié pour les faire taire et fixait Jun Hong. Baissant les yeux, Dae Hyun vit qu'il pleurait et la culpabilité l’envahit. Encore une fois. S'éloigner permettrait au plus jeune de se calmer aussi il quitta la pièce sans un mot et alla s'enfermer dans sa chambre. Cette fois, il ne pleura pas, se força à garder les yeux secs et à se calmer. Pour Jun Hong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Lun 10 Mar - 0:56

Je me demandais pourquoi t'étais désolée pour Zelo et puis j'ai lu le chapitre -_- *va chercher un fouet* je te hais è_é tu es détestable et tu le sais ! OMG pauvre Zelo choupinou T.T Il pourrait écouter les autres un peu Daehyun au lieu d'en faire qu'à sa tête èwé
Et tout ce suspens OMG quoi x_x mon petit coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Lun 10 Mar - 20:43

Hey, dis-toi que dans une sublissime fic' en trois parties Zelo était tellement dérangé qu'il avait un âge mental de cinq ans dans la première partie et était interné et avait des visions ultra flippantes dans les deux autres è_é A la fin de la troisième il commençait à peine à guérir et Him han est mort et et- *sobs* Anyway, je sais, je sais. Mais je sais aussi que tu m'aimes (a) ♥


IV - Go to Hell

- Ouvre-moi, s'il te plaît.
Young Jae ignora la voix de son aîné et refusa de ne serait-ce qu'émettre un son, de peur qu'il ne sache qu'il-
- Tu réfléchis beaucoup trop pour quelqu'un qui dort, tu sais ? Ouvre-moi, j'ai de quoi te nourrir.
Avec un soupir, le brun alla ouvrir, un sourcil se haussant en voyant les cheveux de Him Chan.
- Tu as changé de couleur, hyung.
- En effet. Le blond m'agaçait alors je suis retourné au brun.
- Jong Up a vu ?
- Pas encore, je me suis décidé en montant.
- Il va te tuer.
- Mais non, voyons, il m'aime.
Le sourire fier et supérieur de l'aîné força les lèvres de Young Jae à s'étirer légèrement en un sourire. Jong Up et Him Chan n'étaient pas en couple mais se tournaient toujours autour sans jamais oser aller plus loin que des effleurements de mains. Dae Hyun avait dit, une fois, que c'était parce qu'ils avaient peur de souffrir et qu'une relation avec Jong Up signifierait aucun secret pour l'un mais pas pour l'autre. Le blond avait même rajouté que lui n'arriverait pas à sortir avec le deuxième plus jeune du groupe, que ça lui demanderait trop de confiance. A cette pensée, Young Jae perdit son sourire et tourna le dos à Him Chan qui comprit presque immédiatement qu'il avait fait une gaffe. Il ne lisait pas dans les pensées, ne sentait pas les sentiments des autres mais connaissait chaque membre de leur groupe d'amis par cœur. Avec un léger soupir, il alla s'asseoir sur le lit et posa le plateau qu'il tenait sur ses genoux.
- Je t'ai amené ton petit-déjeuner, tu n'avais pas l'air de vouloir descendre.
- Merci, hyung.
Young Jae vint s'asseoir près de lui et commença à manger, Him Chan chantonnant pour s'occuper. Le temps passait et le plus jeune se souvint de quelque chose qu'il avait entendu plus tôt ce matin.
- Hyung ?
- Mh ?
- Pourquoi Yong Guk-hyung a crié, tout à l'heure ?
Il y eut une pause, Him Chan se demandant s'il était prudent de lui dire ou pas.
- Hyung, dis-moi, s'il te plaît.
Avec un soupir, l'aîné obéit.
- Jong Up s'est énervé contre Dae Hyun et ça s'est échauffé. Yong Guk-hyung a crié pour les stopper et permettre à Jun Hong de se calmer.
- Jong Up s'est énervé ?
- Si les circonstances étaient autres j'aurais bien ri devant ta tronche mais oui. Il s'est énervé.
- Pourquoi ? Qu'est-ce que Dae Hyun a fait ?
Him Chan fixa Young Jae puis détourna le regard.
- Il vaut mieux que tu ne saches pas.
- Hyung ! Je mérite de savoir, après tout ce que j'ai fait pour lui. S'il te plaît.
L'aîné sourit tristement.
- Justement. Il vaut mieux que tu ne saches pas, après tout ce que tu as fait pour lui...
Les yeux du cadet s'agrandirent alors que la compréhension se lisait en eux. Ses yeux se baissèrent et il fixa le bol de riz qu'il tenait sur ses genoux.
- Tu sais que c'est dur pour lui. Tu sais ce qu'il a fait, là-bas. Il-
- Ça a un rapport avec ce qu'il s'est passé il y a deux mois, n'est-ce pas ?
Le plus âgé fronça ses sourcils, regardant à nouveau Young Jae.
- Pardon ?
- Ce qu'il s'est passé ce matin ne serait pas arrivé si il n'avait pas disparu il y a deux mois, n'est-ce pas ?
- Je ne sais pas.
Surpris, le plus jeune leva les yeux et le regarda. Him Chan lui sourit tristement en lui ébouriffant les cheveux.
- Tu pensais que je savais, n'est-ce pas ? Eh bien non. Je ne sais pas. Et, quelque part, je n'ai pas envie de savoir. Le soir de son retour, Jong Up a pleuré presque toute la nuit. Il n'a arrêté que lorsqu'il s’est endormi. Yong Guk-hyung est venu me voir un peu après et Jun Hong aussi était énormément secoué. Jun Hong et moi ne savons pas ce qu'il s'est passé mais Yong Guk-hyung sait. Il savait que je ne dormais pas et avait besoin de parler alors il est venu me voir.
- Dae Hyun lui a dit ?
- Non, tu sais bien comment il est. Après que vous vous soyez disputés Dae Hyun est venu voir Jun Hong et a laissé Yong Guk-hyung regarder lui-même. Il était aussi très secoué, lorsqu'il est venu me voir.
Young Jae sentit l'inquiétude l'envahir, encore une fois et baissa le regard.
- Il te le dira, un jour, ne t'inquiète pas. C'est juste que, pour lui, c'est compliqué. Nous deux sommes les seuls à ne pas avoir réellement soufferts durant notre...hospitalisation. Toi tu ne sens pas lorsque les autres lancent leur pouvoir sur toi et moi je ne peux que changer mon apparence. On est bien inutiles comparés aux autres.
- Je sais.
- Alors sois fort et patient. Il viendra lui-même, quand il sera prêt. Mange, en attendant.
Young Jae hocha la tête et se remis à manger, lentement.
***
Les marches craquaient légèrement alors qu'il les descendait. Une porte s'ouvrit dans son dos et Young Jae se retourna, son regard croisant celui de Dae Hyun.
- Dae-
Le blond l'ignora et se mit à descendre, les yeux baissés pour ne pas croiser son regard. Lorsqu'il fut à sa hauteur, le brun attrapa son bras et le retint. Leurs regards se croisèrent à nouveau et le plus jeune écarquilla ses yeux en voyant un voile de peur se déposer sur le regard du blond qui recula d'un coup, le forçant à le lâcher sèchement.
- Ne me...touche pas.
Trop choqué pour réagir, Young Jae ne put rien faire alors que Dae Hyun descendait rapidement et l'abandonnait sur place. Sa main gauche brûlait au souvenir du bras qu'elle tenait quelques secondes plus tôt.
- Hyung !
Le cri fit sursauter Young Jae qui se souvint d'où il était et de son plan initial. Prenant une grande inspiration, il descendit à son tour et rejoint la salle à manger où tout le monde était rassemblé. Jun Hong se cachait derrière Dae Hyun qui souriait alors que Him Chan s'approchait muni d'une spatule.
- Tu vas recracher immédiatement ce que tu as avalé, compris ?
- Je refuse de manger s'il recrache ça et que tu remets avec le reste, Him Chan.
Jun Hong souriait aussi, derrière le dos de l'autre blond et Young Jae sentit la jalousie le brûler de l'intérieur. Pourquoi ce gosse avait le droit de le toucher comme ça et pas lui ? Pourquoi Jun Hong après tout ce que Dae Hyun et Young Jae avaient vécu ensemble, hein ? Pourquoi-
- Hyung.
La voix calme de Jong Up fit se tourner tout le monde vers le concerné. Ses poings s'étaient serrés sans qu'il s'en rende compte, la colère le dévorant de l'intérieur. Sans un mot, il remonta dans sa chambre, décidant d'ignorer la tristesse qui avait, semblerait-il, assombrit le regard de Dae Hyun. Il ne voulait pas savoir pourquoi, en avait marre d'attendre. Il ne serait plus patient, qu'ils aillent tous au diable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Dim 13 Avr - 14:27

Hum-hum, j'espère que la deuxième partie du chapitre est claire <_< Et omfg, je sais pas d'où je sors ça mais je crois que je m'aime...


V - I Want To Love

L'escalier craqua légèrement alors que des pas descendaient et Dae Hyun resta dos à la porte de la cuisine, savourant son petit-déjeuner avec ses écouteurs enfoncés dans les oreilles. La musique le détendait et il en avait clairement besoin, ces derniers temps. Il n'entendait rien hormis sa musique, tellement c'était fort. Même les céréales qui craquaient sous ses dents ne parvenaient pas à percer la musique mais il s'en fichait. N'importe qui en entrant dans la pièce entendrait la musique et le laisserait en paix. Ce qui était son but final, actuellement : qu'on le laisse seul et en paix. Jusque-là il réussissait très bien, pour son plus grand plaisir. Ses yeux tombèrent cependant sur un dos qu'il connaissait oh trop bien et la main qui tenait sa cuillère se figea en l'air entre sa bouche et son bol. Young Jae ouvrit le frigo pour prendre, semblerait-il, le lait et le blond ne put ne pas voir à quel point les mains du plus jeune tremblaient.
Dae Hyun fourra sa cuillère dans sa bouche avant de la reposer dans son bol. D'un geste fluide, il enleva ses écouteurs et éteignit la musique de son portable. Young Jae se retourna, leurs regards se croisèrent, mais aucun d'eux ne parla. A cet instant précis, Dae Hyun ne demandait qu'une chose : que les autres viennent et décident de ne plus lui foutre la paix. Il donnerait n'importe quoi pour que Jong Up l'entende et vienne le sauver. Mais, un, il savait qu'il ne le ferait pas -rien que parce qu'il paraît qu'il faut qu'ils discutent- et deux, il savait que le plus jeune dormait encore. Il n'était que six heures du matin, après tout. Et monsieur aimait dormir jusqu'à dix heures. Minimum.
- Est-ce que c'est à cause de moi ?
Dae Hyun leva la tête, surprit et fixa Young Jae, les yeux ronds. Pardon ?
- Est-ce que tout est parti en l'air à cause de moi ? Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal ?
Le silence s'étend, de plus en plus long et dense et le plus âgé regarde les yeux du brun se remplir de larmes puis sent son cœur se briser alors que les perles salées glissent avec délicatesse sur les joues rondes. Il se souvient encore de la douceur de sa peau, de son odeur et une envie dévorante de lui caresser la joue le submerge. Il a envie de tendre le bras, de se courber au-dessus de la table pour passer son pouce sur la joue et effacer les traces de sa douleur. Peut-être que son propre cœur se réparera, ainsi. Mais il ne bouge pas, suit le chemin des larmes qui coulent en silence. Sa langue se délie enfin lorsque les yeux marrons sont cachés par leurs paupières et que la tête du brun s'abaisse. Il peut presque voir le poids de son désespoir sur ses épaules.
- Tu n'y es pour rien.
La tête se relève et Dae Hyun ne peut rater l'étincelle d'espoir qui s'allume dans les prunelles de Young Jae.
- Je suis un monstre, Young Jae. Et les monstres ne méritent pas d'être heureux.
Sans un autre mot, il se lève et monte dans la chambre de Zelo. Sans un bruit, il se glisse dans le lit du cadet et le serre contre sa poitrine. Il a juste besoin d'aimer. Encore un peu.
***
Des poings frappent contre le bois de la porte et Dae Hyun ouvre lentement les yeux, se battant contre le sommeil englué en eux. Il sent plus qu'il ne voit le regard fixe de Jun Hong sur lui.
- Dae Hyun, s'il te plaît, ouvre.
La voix tremble, s'est brisée sur le prénom du blond qui fourre son visage dans la poitrine du plus jeune contre lui. Il aimerait se cacher au monde entier, cacher sa honte, son visage sale et pollué.
- Parle-moi, je t'en supplie...Ne me laisse pas comme ça...
La voix s'est rapprochée, est tout contre lui et Dae Hyun lève la tête, surpris. Deux yeux marrons et remplis de larmes le fixent. Le visage auquel ils appartiennent se baissent, les lèvres se rapprochent et, doucement, se touchent, se caressent. Les yeux fermés, le blond laisse les mains du brun glisser sous son t-shirt, caresser ses os, lentement, tendrement, comme il l'a toujours fait. Leurs bouches se séparent et Dae Hyun pleurent, les yeux fermés, lentement. Young Jae caresse son visage de ses lèvres qui bougent contre sa peau en prononçant les mêmes mots, encore et encore et encore : « Tu es parfait » Il sent l'amour dans chacun de ces mots, l'émotion le submergerait presque. Il se souvient d'à quel point il rougissait en entendant ses mots, du rire que ça faisait sortir de la gorge du brun alors que Dae Hyun tentait de cacher son visage dans le torse du plus jeune. Il se souvient de la douceur des doigts de Young Jae, de ses murmures remplis d'amour, du goût de ses lèvres, de tout. Même du bonheur qu'il ressentait dans ces moments-là.
- Tu es parfait.
- Dae Hyun.
Il ouvre les yeux rapidement et fixe le vide, devant lui. Ses yeux le brûlent et la peau de ses joues le tire. Une main douce et chaude vient caresser sa peau, doucement, tendrement.
- Ça va aller, c'est fini.
La voix de Yong Guk est apaisante et grave et son sourire tellement doux et aimant...
- Tout va bien se passer, c'est promis. Ça va s'arranger, tu vas voir.
Il aimerait demander de quoi il parle, qu’est-ce qui va s'arranger mais il n'arrive pas à parler, n'arrive même pas à bouger. Ses yeux fixent le plus âgé et il sent de nouvelles larmes monter alors que le visage change, celui d'un des scientifiques qui s'est occupé d'eux le remplaçant. La lumière est soudainement aveuglante et il sent des sangles entailler ses poignets et chevilles. Il respire presque difficilement et pleure abondamment, tentant de supplier l'homme de le laisser, de rester loin de lui. Mais il ne peut pas parler. Ils l'ont drogué, il le sait. Ils le droguaient toujours. Dae Hyun est celui avec le moins de souvenirs du laboratoire, d'ailleurs car soit il dormait soit il était drogué, généralement.
- Ça ne fera que beaucoup mal, cette fois, promis. N'aies pas peur, on essayera de t'achever le plus vite possible si jamais tu tournes en légume.
Il se souvient de ces mots, de la peur qui l'avait envahi à cette instant précis alors que la douleur commençait. Il voulait hurler, ne pouvait pas. Pourtant, il entend les mots sortirent difficilement de sa bouche. Les hurlements qui résonnent ne sont pas les siens, sont ceux des autres. Il n'a plus mal, se sent bien, fort. Les hurlements ne cessent pas, s'intensifient, même. Un semble plus proche que les autres et plus aiguë. Il ne comprend pas ce que cette personne hurle mais on dirait un nom. Yong Guk-hyung...

Dae Hyun ouvre brutalement les yeux et il comprend d'où vient le hurlement. Le visage de Jun Hong est déformé par la douleur, à côté de lui et des cris résonnent dans la petite pièce, des voix lui donnant des ordres mais il ne les comprend pas. Il a mal, il est le seule à avoir mal, c'est injuste. Ils doivent souffrir, aussi. Un objet frappe brutalement son crâne et il sent la douleur envahir son corps puis, sans s'en rendre compte, il sombre, le noir de l'enfer l'entourant et l'embrassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Dim 13 Avr - 14:28

Chapitre 4 : Limite si Youngjae veut je peux lui louer une chambre avec Daehyun attaché et muselé juste pour lui.  Qu'il fasse ce qu'il veut le frapper ou plus si affinités, mais qu'il en finisse avec lui quoi au lieu de souffrir bêtement. Je sais pas ce que Daehyun cache mais un jour moi je dis que Youngjae va le taper et il l'aura mérité U.U

Sinon j'ai été un peu surprise par le couple Jong Up-Him Chan j'ai pas l'habitude o.o m'enfin c'est pas important

Bon, je vais lire le 5 qui a été posté en même temps que mon commentaire.

EDIT : J'ai absolument rien compris à la deuxième partie du chapitre 5 même en relisant 3 fois. Ok il est dans la chambre de Junhong, ok il est en train de rêver, ok après la partie ou j'ai rien compris il reve qu'il est de nouveau dans le labo, ok il se réveille avec un Junhong qui se fait calmer par Yongguk. Mais la partie où il est sensé avoir Junhong qui le regarde fixement (pendant qu'ils dorment ensemble ?) que Youngjae apparaisse et se mette par quel miracle entre les deux pour le caresser et tout le tralala j'ai pas compris o.O même si c'est un reve et que les rêves sont souvent pas logiques la j'ai juste l'impression qu'il manque quelque chose, ou que ça a été mal formulé je sais pas o.o je relirai encore peut être. Sinon le reste était bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Dim 13 Avr - 20:24

T'as jamais rêvé de gens qui changent de visages au fur et à mesure ? Genre d'abord tu rêves de telle personne puis après cette personne se change en une autre etc ? Enfin bref, si c'est vraiment pas clair je verrai pour retaper xD
J'aime pas trop la fin de ce chapitre mais ma mère a décidé de me pourrir la vie et j'arriverai à rien de mieux actu' so osef. J'espère que c'est quand même potable...


VI - Even worse

Un hurlement résonne dans la maison. On dirait la voix de Dae Hyun et Young Jae se réveille en sursaut puis se jette au bas de son lit. Il se souvient de toutes ces nuits à se réveiller en entendant le blond pleurer et gémir à cause de ses cauchemars, se souvient de la sueur froide qui faisait toujours comme une seconde peau au plus âgé. Il se souvient de sa terreur et de son dégoût envers lui-même après avoir été réveillé et calmé par le brun. Seulement, sa main s'arrête sur la poignée de sa porte. Il n'a pas le droit de le consoler. Il n'en a plus le droit. Il n'a même plus le droit de l'aimer. Il ne pleure pas, cette fois. A quoi bon ? Il sait que ça ne changera rien. Un deuxième hurlement s'élève et le premier s'éteint. Jun Hong. Il l'entend hurler à l'aide, supplier Dae Hyun mais Young Jae n'arrive plus à bouger. Des portes s'ouvrent, des pieds courent dans le couloir, des cris résonnent puis, d'un coup, le silence. Enfin non, pas le silence, les gémissements de Jun Hong peuvent être entendus, même s'ils sont très faibles. Tremblant de partout, Young Jae ouvre sa porte, lentement, et rejoint les autres dans la chambre du plus jeune du groupe. Him Chan et Jong Up allonge Dae Hyun sur le lit, leurs visages inquiets. Yong Guk réconforte Jun Hong dans ses bras, le berçant et lui susurrant de douces paroles de sa voix grave. Sans un mot, le brun s'approche de la forme étendue sur le lit et le regarde. Ses joues sont humides et de longues griffures ressortent sur son cou pâle.
- Il a fait un mauvais rêve. Sans doute à propos de notre fuite de l'hôpital, vu les traces sur son cou. Il a-
- Ce n'est pas un hôpital.
Les yeux se tournent vers Young Jae, surpris d'entendre sa voix aussi ferme. Lui-même n'en croit pas ses oreilles.
- Arrête de dire ça, hyung. Arrête d'essayer de rendre la situation plus agréable et paisible qu'elle ne l'est ! C'était un laboratoire, un foutu laboratoire dans lequel on a été traité pire que comme des rats !
- Young Jae, je-
- Tu te rends compte qu'il a fallu qu'il les tue tous pour qu'on puisse enfin s'en sortir ?! Est-ce que tu te rends compte de ce qu'il doit traverser presque toutes les nuits ?! Non ! Parce que toi et moi on a été les seuls à être tenus loin de tout ça parce qu'on ne sert à rien, on est juste de simples jouets inutiles...
Le silence plane. Même Jun Hong s'est tu. Il s'est endormi dans les bras du plus âgé d'eux tous, épuisé émotionnellement parlant. Him Chan s'approche sans un mot et le brun voit qu'il pleure. L'étonnement et la surprise l'envahissent mais s'évanouissent alors que l'aîné le serre contre lui, murmurant dans son cou le même mot en boucle : « Désolé »
***
Dae Hyun grogne avant d'ouvrir les yeux, lentement et Young Jae sourit légèrement en le voyant s'éveiller. Il est presque trois heures de l'après-midi et voir le blond s'éveiller à cette-là en ayant l'air encore énormément fatigué est très amusant et attendrissant. Leurs regards se croisent et le sommeil disparaît en même temps que le sourire, la réalité et le passé les accablant de leurs poids. Sa main tremblant légèrement, le cadet caresse la joue de son aîné, assis sur le lit près de son torse.
- Tout va bien. Tu es en sécurité.
Les yeux de Dae Hyun se ferment alors qu'il se laisse envahir par le doux sentiment de sécurité qui le submerge.
- Jun Hong va bien, il ne t'en veut pas.
Les yeux se rouvrent et le fixent alors que la main se fige.
- J'ai réfléchi, pendant que tu dormais.
L'aîné le fixe, attendant la suite et Young Jae se remet à caresser le visage du blond, allant même jusqu'à tracer le tour de ses lèvres du bout des doigts. Les yeux se ferment à nouveau.
- Je ne veux pas te laisser. Même si tu ne crois pas pouvoir être heureux, je resterai près de toi. Parce que je t'aime et que même si tu penses le contraire, tu ne peux pas te débrouiller sans moi. Tu n'as pas fait ce genre de cauchemar depuis qu'on dort ensemble et tu le sais aussi bien que moi. Jun Hong aurait pu mourir, cette nuit. Et tu ne te l'aurais jamais pardonné, tu serais même peut-être allé jusqu'à te suicider pour venger sa mort mais moi je refuse. Je ne suis rien sans toi alors reste près de moi. Je t'en supplie...S'il-
- Va-t-en.
La voix est de glace mais Young Jae refuse d'abandonner. Il ferme les yeux, presse ses paupières closes.
- Dae Hyun, s'il te plaît, il faut que tu-
- Sors de là, ne t'approche pas de moi.
- Dae-
L'aîné s'assoit d'un coup et quitte le lit, se dirigeant vers le mur opposé, mettant le plus de distance possible entre lui et le brun.
- Tu l'as dit toi-même, j'aurais pu tuer Jun Hong, cette nuit ! Et je refuse de tuer à nouveau.
- Dae Hyun, ils le méritaient, ils nous ont tous fait souffrir, ont tué nos parents ! Ne me dis pas que tu n'arrives toujours pas à accepter le fait que tu as tué des assassins de légitime défense !
L'aîné tourne la tête, évite son regard et Young Jae écarquille les yeux. Il comprend.
- Dae Hyun, parle-moi. Dis-moi que tu-
- Sors. Maintenant.
Le temps s'étire, les secondes s'écoulent lentement puis le brun quitte la pièce, secoué. Une fois dans sa chambre, il ferme la porte à clé derrière lui et s'appuie contre le bois, se laissant glisser au sol. C'est encore pire que ce qu'il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Lun 14 Avr - 0:03

Bon alors Youngjae avec ta commande, soit un "Daehyun ligoté et baillonné" désirerais tu une pelle ou une chaise pour l'assommer ? Ou veux tu que je le frappe pour toi U.U ???? OMG IL M'ENERVE MAIS IL M'ENERVE DAEHYUN LA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Lun 21 Avr - 20:16

Lol. Juste, lol.

C'est court, désolée, mais je savais pas trop quoi dire T T Et je sais pas duuuuuu tout où je pars, là xD


VII - Lovesick

Il ouvre les yeux lentement. Son corps est lourd mais semble flotter. Tout lui semble tellement loin et il a chaud...Si chaud. Une voix traverse le brouillard dans lequel il se trouve et il fixe les lèvres qui bougent.
- Ça va ?
- Je sais pas...J'ai chaud...
Une main glisse sur son front en écartant ses mèches collées. Depuis quand sont-elles collées ? Et pourquoi ? Il n'a pas pris de douches, pourtant. La peau est gelée et il gémit doucement, tente d'échapper à l'objet.
- Oulà, ça c'est du chaud !
Him Chan rit presque. Du moins il sourit et embrasse Dae Hyun sur le front en lui disant qu'il revient, va juste chercher de quoi faire baisser la fièvre. Et de quoi manger. Le cadet ne répond pas, n'émet pas un son, se contente de fermer les yeux et de laisser Morphée le récupérer.
***
- Hey, hey, pretty boy. Regarde-moi et fais un joli sourire, mh ?
- T'es le pire garde-malade au monde, hyung, tu sais ?
- Tais-toi, il va croire que tu dis vrai !
- Dois-je dire combien de fois tu as oublié de lui filer ses médocs ?
- Chut !!!!
Le doux rire de Jong Up résonne et Dae Hyun sourit.
- Continuez de parler, il sourie. Ça change.
Sa tête tourne sur le côté. Young Jae lui sourit alors que les lèvres du blond redeviennent droites.
- Fais pas cette tête, je suis venu filer un coup de main. Him Chan-hyung est incapable de s'occuper d'un malade correctement.
Il soupire puis rit lorsque ledit hyung le frappe sur le dos du crâne en râlant qu'il est un garde-malade tout à fait convenable et même parfait. Le blond parvint à sourire à nouveau. Tout lui semble plus simple et doux. Il ferme les yeux alors que la main de Young Jae lui caresse les cheveux en murmurant de doux mots apaisants. Il entend parler de médicaments, parfois, mais pas de lui. Le brun ne parle que doucement et de choses heureuses. Il parle du doux vent du printemps qui caresse les visages et emmêle doucement les cheveux. Il parle aussi de souvenirs. De leur première rencontre, de leurs premières paroles échangées, de leur premier baiser. La porte s'ouvre et se ferme à cet instant mais la main continue de caresser son crâne. Il entend la voix de Young Jae trembler légèrement, un hoquet la briser, parfois mais, malgré tout, de plus en plus souvent. Il ouvre les yeux et voit de douces larmes couler. Il a envie de tendre la main, de les effacer, d'enlever sa tristesse à jamais, de la prendre pour lui et la garder en lui mais ne peut pas. Il ne peut même pas garder les yeux ouverts plus de dix secondes d'affilées. Il n'arrive même pas à les garder ouvert, en fait. Mais il arrive à parler, à murmurer deux mots :
- Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Lun 21 Avr - 21:46

J'ai pas les mots... Vraiment... Je parie n'importe quoi que quand il ira mieux il enverra Youngjae au diable encore. C'est pas possible de jouer avec les sentiments des gens comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Ven 30 Mai - 21:20

Avec retard, sorry x_x Plus d'un mois *sobs* Et j'suis désolée, la fin st bof-bof T T


VIII - I Heard It

- Il paraît qu'il t'a dit quelque chose.
- Ah bon ? J'ai pourtant l'impression d'avoir été celui qui causait ?
Young Jae se force à ignorer Jong Up qui lui jette un coup d’œil et se concentre sur le jeu vidéo, tuant le personnage du cadet en quelques mouvements experts. Il sourit, victorieux, alors que le brun jure à voix basse. Yong Guk ne fait pas attention au jeu, les yeux rivés sur Young Jae.
- Je sais que tu n'aimes pas que je joue le rôle de père mais vu comment vous vous comportez tous les deux je n'ai pas d'autres choix, tu sais ?
Young Jae fronce les sourcils, son attention désormais entièrement sur Yong Guk, même s'il aimerait pouvoir dire le contraire.
- Qu'est-ce que tu sous-entends par là ?
- Que vous êtes deux abrutis incapables de discuter correctement ensemble.
Jong Up tue le personnage de son aîné qui se tourne vers leur soit-disant leader, soudainement furieux.
- Et tu crois que ça m’amuse, cette situation ? Je lui parle, moi, hein ! C’est lui l'abruti qui refuse de parler ! J'ai essayé, hyung, mais il m'a tout le temps fait comprendre que je n'étais pas digne de sa confiance, moi alors va voir ailleurs si on y est, et occupe-toi de tes oignons, pigé ?
Il se lève en abandonnant sa manette et se dirige vers l'escalier. A trois marches du carrelage du couloir d'entrée, Dae Hyun le fixe, les yeux écarquillés. Il est encore pâle et le brun peut clairement voir qu'il tremble. Il est resté alité deux jours, pas étonnant qu'il ait du mal à bouger. Leurs regards se croisent et le plus jeune ne peut s'empêcher de penser aux mots murmurés par le blond avant qu'il ne s'endorme. Se souvient-il de les avoir prononcé ? Il était fiévreux, le contraire ne serait pas étonnant.
Young Jae a envie de parler, de lui hurler de lui faire confiance, de lui parler, lui crier au visage qu'il l'aime, l'a toujours aimé, l'aimera sans doute toujours mais il ne dit rien, avance.
- Désolé...
Il se stoppe, à hauteur de Dae Hyun, la fureur s'emparant de lui.
- Pardon ?
- Je suis désolé. Pour tout.
Le brun ne dit rien, lance juste son poing dans la figure du blond avant de s'enfermer dans sa chambre, ignorant le cri de Him Chan qui lui ordonne de redescendre s'excuser. Il ne descendra pas. Il n'est pas en tort, lui.
***
On toque à sa porte et il grogne pour signaler qu'elle est ouverte. Il entend qu'elle s'ouvre puis se ferme puis des bruits de pas mais il n'enlève pas son bras de ses yeux. Ce n'est sans doute que Him Chan ou Jong Up venus réclamer des explications et peut-être aussi des excuses.
- Je n'y arrive pas.
Ses yeux s'écarquillent sous son bras et il le pousse, s'asseyant immédiatement sur son lit. Dae Hyun détourne immédiatement le regard en le voyant et se mordille la lèvre inférieure. Il est perdu. Il était dans le même état le jour où il avait dit à Young Jae qu'il l'aimait.
- Je...Je n'arrive pas à le dire. Yong Guk-hyung dit que c'est trop tôt, que ça finira par passer mais...(Il le regard, leurs yeux se croisent et il voit que le plus âgé à les larmes aux yeux.) Mais je n'arrive pas à te regarder sans penser à tout ce que j'ai pu faire et...et je ne mérite pas que tu me pardonnes, je suis un monstre...Mais, par pitié, arrête de souffrir. Je partirai, si tu veux, j'irai vivre seul, je me débrouillerai, je trouverai un métier, comme Him Chan-hyung et Yong Guk-hyung mais je ne veux pas que tu souffres par ma faute...
Young Jae ne dit rien. Il se souvient d'une fois où Him Chan avait fait remarquer qu'il n'avait jamais vu Dae Hyun pleurer. Ce jour-là, le brun s'était senti comme un privilégié. Il était le seul à voir ces larmes. Aujourd'hui, elles ne font que lui rappeler que le blond n'a pas confiance en lui.
- Ne pars pas. Reste ici, tu es autant chez toi ici que je le suis. Par contre...Tu me diras, un jour ?
Le blond ouvre la bouche. La referme. Se mordille la lèvre inférieure. Détourne le regard.
- Je...Je ne sais pas...Désolé...
Le silence s'étend sans qu'aucun d'eux ne parle. Finalement, Dae Hyun se remet en mouvement, se dirige vers la porte. Il est stoppé par la voix de Young Jae, la main sur la poignée.
- Je t'ai entendu, tu sais. Et même si tu étais fiévreux je sais que tu ne mentais pas. Alors j'attendrai.
L'aîné hésite, une larme coule. La porte s'ouvre puis se ferme et Young Jae se laisse tomber sur son lit.


Dernière édition par Riri le Ven 27 Juin - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Sam 31 Mai - 15:54

Non Young jae c'est pas comme ça qu'on dit. On dit "Laisse moi le libre droit de décider si tu es un monstre ou pas après que tu m'aies dit la vérité. Laisse moi te détester parce que je saurais ce qui s'est passé, mais ne vient pas me faire chier à le décider à ma place ! Si tu peux pas parler casse toi et ne reviens pas merde !" c'est comme ça qu'on dit Young Jae... Honnetement ça fait 8 chapitres que Daehyun me fait chier, il l'a bien mérité son coup de poing U.U J'aurai été Youngjae j'aurai meme pas pris la peine de lui répondre quand il serait venu dans ma chambre quoi. Il est chiant omg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Ven 27 Juin - 17:39

Je suis pas vraiment censée être là ni écrire mais voilà, j'ai eu la suite en tête du coup ben j'ai tapé. Après avoir viré mon père de l'ordi (a) Hum-hum... That's long <_< 1016 mots lmfao Anyway, j'crois que j'approche de la fin...?


IX - You did it again

Les semaines passent et si Him Chan affirmait que le temps aiderait à guérir leurs blessures, Dae Hyun n’y croit pas. Trois semaines passent sans qu’il n’y ait de réel progrès. Le blond sait que ça frustre son cadet mais n’arrive pas à parler. Sa langue lui semble comme figée dès qu’ils se retrouvent dans la même pièce et son regard fixé sur lui. Il a peur de bouger ou parler en sa présence, de peur de le blesser un peu plus. Il ne semble être bon qu’à ça, en ce moment.
Avant que Dae Hyun et Young Jae ne se mettent ensemble, il était pareil, le collait énormément aussi il s’imaginait qu’il recommencerait, étant donné qu’il s’était éloigné pour laisser plus de place au couple mais non. Il est collé à Yong Guk presque tout le temps, l’état émotionnel stable de l’aîné semblant plus lui convenir que celui du blond.
Qui finit seul. Il ne quitte sa chambre que pour manger, passant le reste du temps enfermé dans la pièce qui lui est réservée. Il réfléchit énormément, assis sur son lit. Les deux premières semaines il dormait presque tout le temps. Jusqu’à ce que les cauchemars reviennent et qu’il se réveille en hurlant, Him Chan et Jong Up près de lui pour ensuite le bercer doucement afin qu’il se rendorme plus rapidement, plus apaisé. Mais plus les jours passent moins il arrive à se calmer, jusqu’à ce qu’il s’interdise de dormir plus de trente minutes.
Aujourd’hui ça fait exactement vingt-deux jours depuis la dernière fois où Young Jae et lui se sont adressés la parole. Il est assis sur son lit, la fenêtre ouverte en face de lui. Il écoute la pluie tomber doucement dans le silence de la nuit. La fatigue essaye de l’abattre mais il se refuse d’y succomber. Il sait qu’il va encore faire un cauchemar et ne veut pas réveiller les autres, encore plus qu’il ne veut éviter de revoir les mêmes scènes tourner en boucle dans sa tête.
Perdu dans ses pensées, il n’entend pas la porte s’ouvrir ni se refermer. C’est la voix qui résonne dans le silence de la pièce qui le fait revenir à lui en sursautant.
- Tu ne dors pas.
Il se tourne vers la voix et écarquille légèrement les yeux en voyant Young Jae, debout près de la porte. Le brun s’avance lentement jusqu’à se retrouver près du lit. Doucement, il s’assoit près de lui.
- Tu n’es pas descendu manger, aujourd’hui, murmure le brun.
- Pourquoi es-tu là ?
Le plus jeune laisse sa tête tomber sur l’épaule de l’aîné, fixant avec lui la pluie dehors.
- J’ai fait un cauchemar.
Dae Hyun n’arrive plus à parler et reste figé, osant à peine respirer. Young Jae et lui n’ont pas été aussi proches depuis tellement longtemps…
- Qu’est-ce que c’était ?
Young Jae rit doucement.
- Ca vient de qui cette histoire de vouloir faire raconter ses cauchemars aux autres ?
Le blond sourit doucement.
- Him Chan.
- J’aurai dû m’en douter.
Le silence règne à nouveau et Dae Hyun ne peut empêcher sa main droite de rejoindre la main la plus proche de Young Jae. Doucement, tremblant légèrement, il entrelace leurs doigts. La peau est toujours aussi douce qu’avant et il a presque envie de pleurer en se rendant compte qu’il la tient, que le brun ne l’a pas retiré.
- J’ai rêvé de notre fuite.
Le plus âgé se fige, sa respiration bloquée dans sa gorge pendant plusieurs secondes. Young Jae a forcément entendu le bruit qu’il a fait en coupant sa respiration, a forcément senti son corps se tendre mais il ignore tout ça, continue d’une voix douce.
- J’ai rêvé de ton cri quand ils t’ont électrocuté. Puis j’ai revu quand tu leur as hurlé de mourir. Tu te souviens que j’étais en face de toi, à ce moment-là ? Lorsqu’ils sont morts à tes pieds et que j’ai vu ton regard j’étais terrorisé. Je n’avais jamais eu aussi peur, jusque-là. Tu les regardais comme s’ils étaient la pire chose qui puisse exister sur terre et lorsque tu m’as fixé j’ai failli me mettre à pleurer tellement j’avais peur. J’ai cru que tu allais me tuer, tu sais ? Même si je savais que tu ne pouvais pas, cette fois-là j’ai cru que tu aurais réussi si tu avais essayé…
Dae Hyun est toujours figé mais Young Jae se met à jouer avec leurs doigts enlacés, continuant de parler.
- Puis après tu m’as délivré et tu m’as emmené libérer les autres. Tu as tué toutes les personnes sur notre chemin et je tremblais tellement que j’ai cru que tu n’allais pas réussir à tenir ma main longtemps. Mais tu l’as tenu et ne l’as pas lâché avant qu’on soit en sécurité. Je crois que c’est à ce moment-là que je suis réellement tombé amoureux de toi. Ou non. Peut-être avant, quand tu t’es écroulé au sol en pleurant après m’avoir délivré. Tu semblais tellement petit et faible, à cet instant…
Il se tait en sentant Dae Hyun trembler et relève sa tête pour le fixer. Le blond n’ose pas bouger et encore moins le regarder, a peur de ce qu’il pourrait lire sur son visage.
- Tous les soirs, avant de me coucher, je réfléchis à pourquoi tu as disparu, à pourquoi tu es aussi mal et ce soir je crois que j’ai trouvé. C’est bizarre que je n’ai pas compris avant, c’est tellement évident, quelque part…
Il lâche la main du blond et se lève pour s’agenouiller devant lui, voyant enfin les larmes qui coulent de ses paupières fermées.
- Tu as recommencé. Tu as tué des gens, n’est-ce pas ?
Un sanglot s’échappe de la gorge de l’aîné et Young Jae se redresse pour le serrer contre lui. Il tremble légèrement en le prenant dans ses bras. Il a peur de ce que ça signifie, pas seulement pour Dae Hyun mais aussi pour lui, pour les autres. Il attend que le blond se soit un peu calmé avant d’ouvrir la bouche pour parler à nouveau mais son aîné le devance.
- Ils… Ils nous ont menti. J’avais eu un doute et j’ai cherché et… Nos familles n’ont pas été tués et… J’ai trouvé mes parents mais ils-
Sa voix se brise alors que Young Jae s’est figé, le regard fixé sur le mur en face de la fenêtre, les yeux écarquillés. Ils sont vivants. Ses parents, sa petite sœur, ils sont vivants. Mais alors…
- Ils ne voulaient pas me voir ils-ils ont voulu me mettre à la porte, ils n’ont pas voulu m’écouter et-et je leur ai montré mais… Ma mère a pris peur et... Je n’ai pas fait exprès, je te le promets.
Young Jae s’écarte doucement, prend le visage du plus âgé entre ses mains tremblantes.
- Qu’est-ce qui s’est passé ? Dis-le-moi.
- Elle a tenté de me poignarder et… J’ai perdu le contrôle.
Les larmes coulent à nouveau sur ses joues et il ferme ses yeux, de peur de lire le dégoût, la haine et la terreur dans les yeux de Young Jae. Le plus jeune prend une grande inspiration le plus discrètement possible avant de serrer à nouveau l’aîné contre lui. Il ne sait pas vraiment quoi dire, à part le fait que de toute façon ses parents n’en avaient jamais rien eu à faire de leur fils cadet, avaient toujours préféré l’aîné qui allait hériter de l’entreprise familiale, était intelligent, beau, parfait. Il pense à sa propre famille, ses parents qu’il n’a pas revu depuis si longtemps, sa sœur qui le collait tout le temps, petite, pour avoir des câlins ou qu’il joue avec elle. Il ferme les yeux et serre plus fort le blond contre lui, repoussant ses souvenirs.
- Ce n’est pas grave, Dae Hyun. Je suis là, nous sommes là. Nous sommes ta famille, désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Ven 27 Juin - 18:44

Enfin x____x Il l'a dit ! Il a fallu que Youngjae trouve tout seul U.U pinaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Riri

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Dim 6 Juil - 14:19

J'AIME PAS. ADIEU.


X - Like the first time

Un cri réveille brutalement le brun qui s'assoit immédiatement et se tourne sur sa droite alors que des cris continuent. Rapidement, il secoue une épaule du blond jusqu'à ce qu'il ouvre des yeux écarquillés par la peur. Il voit des perles de sueur couler le long de son visage et son cœur se serre. Dae Hyun respire rapidement, sa poitrine se soulevant à une vitesse folle, ses yeux fixant le plafond sans le voir.
- Je suis là, tout va bien, je suis là...
Young Jae se serre contre lui, lui murmurant en boucle ces mots, frottant sa tête contre son cou. Il inspire le parfum de l'aîné, pressé contre lui. Doucement, il sent une main se refermer sur ses hanches, les rapprochant et il lève les yeux en sentant les joues humides de Dae Hyun. Il regarde les larmes couler doucement, en silence, sur les joues de l'aîné et remonte jusqu’à ses yeux fermés. La porte s'ouvre et un filet de lumière venant du couloir éclaire une silhouette seule. La voix de Him Chan résonne dans la pièce.
- Dae Hyun ?
- Tout va bien, hyung.
Il ne voit pas la surprise sur les traits de l'aîné mais se doute bien qu'il ne s'attendait pas du tout à ce que ce soit Young Jae qui réponde. En tout cas, il ne dit rien et referme la porte. Le blond se met à hoqueter dans le noir et le cadet frôle son visage de ses lèvres les yeux fermés. Il sent les larmes couler encore le long des joues du blond mais ne fait rien pour les arrêter. Ses lèvres s'arrêtent juste au-dessus des lèvres de Dae Hyun et il s'arrête au dernier moment alors qu'il s'apprêtait à se baisser pour les embrasser.
- Heart beats fast, colors and promises. How to be brave? How can I love when I'm afraid to fall? But watching you stand alone, all of my doubt suddenly goes away somehow. One step closer.
Il sent les lèvres s'étirer légèrement en un sourire et les larmes ralentirent leur course. Sans un bruit, doucement, il l'embrasse, son cœur battant la chamade comme la première fois.
***
- Je vous promets, il était dans sa chambre !
- On l'aurait entendu si jamais il avait traversé le couloir, tu sais bien que je vous entends tous passer devant ma chambre et il faut qu'il passe devant ma porte pour y aller.
Un poing s'abat sur une surface dure et Young Jae étouffe un rire derrière son poing droit, sa main gauche entrelacée avec celle de Dae Hyun. Leurs regards se croisent et l'aîné détourne le regard en se mordant la lèvre inférieure, un sourire tentant de les étirer. Sans réfléchir, le cadet les lèche et lui tire la langue avant de l'abandonner dans le couloir pour aller dans la cuisine.
- Mais puisque je vous dis que-Young Jae !
L’interpellé hausse un sourcil en s'efforçant de garder une expression neutre voire même légèrement agacée. Il ne dit rien, se dirige directement vers le placard où sont rangées les céréales. Derrière lui, il entend Jong Up et Jun Hong pouffer et ne peut empêcher un sourire d'étirer ses lèvres, même si les autres ne le voit pas.
- Qu'est-ce que vous avez, d'un coup ?
Les deux plus jeunes ne disent rien et Young Jae se force à reprendre une expression neutre alors qu'il se retourne, son petit-déjeuner en main. Dae Hyun entre à ce moment-là et Jun Hong se jette sur lui, étant rattrapé de justesse dans les bras du blond. Young Jae se fige, son regard lançant des éclairs vers la paire. Il sait que cette fois les deux plus âgés du groupe l'ont démasqué alors qu'il ne dit rien, fixant froidement le plus jeune.
- Hyung, tout est retourné à la normale !
Dae Hyun déglutit avant de parvenir à sortir un sourire faible au cadet. Young Jae ne peut retenir un bruit de dégoût alors qu'il s'installe à table, les yeux de Jong Up le fixant, un sourire idiot fixé sur son visage. Le silence s'étire pendant de longues secondes, uniquement brisé par les bruits que créent Young Jae en mangeant. Puis :
- J'avais raison !
- Ferme-la, Him Chan.
Tout est retourne à la normale..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigidaigaku.forumactif.org
Lady

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/02/2014

MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   Dim 6 Juil - 23:06

Si tu aimes pas qu'est ce que je dois de mon os ? XD

J'aime beaucoup, un peu triste que ça soit fini, mais je suis heureuse que tout se soit enfin arrangé entre Youngjae et Daehyun. Et lol Himchan qui se fait tourner en bourrique xD

C'était reposant après tout ce stress que tu m'as filé dans cette fic u.u

Heureuse que ça finisse bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfolio.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiction] My Haven (10/10)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiction] My Haven (10/10)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos personnages de fiction préférés
» [Fiction originale] Androïdes
» Comment publier une fiction ?
» QUE SERA LA TERRE APRES LES HUMAINS De la fiction ? Pas si sûr !...
» Ma fiction Manga Fanesque [E.R Man]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coming Home :: DAZZLING CREATION :: Asiatiques :: Coréens :: HxH-
Sauter vers: